AmaniFestival

Playing for change, singing for peace

Illustration

Le Requiem pour la Paix ouvrira la 7e édition du festival AmaniPublié le 13 février 2020

30 choristes, 8 solistes, un maitre tambourineur et un danseur classique ouvriront vendredi 14 février la 7e édition du festival Amani. Ces artistes du Nord et Sud-Kivu ont adapté le Requiem de Mozart aux sons des rituels traditionnels congolais, en y ajoutant des danses et des tambours.

«Le spectacle Requiem pour la Paix est un acte symbolique de mémoire, de recueillement, et de deuil pour toutes les victimes des attaques meurtrières et récurrentes à l’Est de la République démocratique du Congo» a déclaré Douce Namwezi N’ibamba, responsable du projet Requiem de la Paix.

Cette œuvre métissée et retravaillée appelle les diverses ethnies du Kivu à se rassembler afin de construire une paix durable dans la région. «Nous nous rassemblons au festival Amani, pour montrer au monde que la vie existe malgré tout, que nous sommes conscients qu’un avenir meilleur dépend de nous tous et qu’il faut travailler ensemble pour le construire», a indiqué Guillaume Bisimwa, directeur du festival Amani.

La 7e édition du festival Amani, qui aura lieu à Goma du 14 au 16 février 2020, accueillera, autour des rencontres et des débats, plusieurs acteurs de la Paix dans la région.

Découvrez le programme !