AmaniFestival

Playing for change, singing for peace

Illustration

Des humanitaires mobilisent la population au festival AmaniPublié le 17 février 2019

A cette 6e édition du Festival Amani, plus de 50 organisations humanitaires sont présentes. Leur apport dans la restauration et la promotion de la paix est très indispensable. Des sujets divers ont été abordés par les différents humanitaires. De la protection de l’enfance à la prévention contre les mines, en passant par la protection de l’environnement. Des messages forts ont été transmis aux milliers des festivaliers pendant trois jours.

Mercy Corps est une ONG qui s’est engagée à desservir de l’eau potable aux différents coins les plus reculés de la ville de Goma depuis plusieurs années. Sur le site du festival, cette organisation sensibilise sur la nécessité de consommer et d’utiliser de l’eau potable de manière responsable « Nous voulons améliorer la desserte en eau potable en ville et dans le milieu rural. » explique un des animateurs du stand de cette ONG.  

Des agences des Nations Unies ont aussi expliqué leur mandat aux milliers des festivaliers. Quelques jours avant cet évènement, l’UNESCO a formé des jeunes de Goma sur la sensibilisation contre l’analphabétisme afin qu’ils répercutent le message aux festivaliers. « L’éducation est la seule arme qui peut efficacement changer ce pays.» explique Divin, un jeune volontaire de l’UNESCO.

Pour sa part, l’ONU Femmes avec ses quelques organisations partenaires ont sensibilisé les festivaliers sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. Irène, jeune militante des droits des femmes a expliqué que « C’est une occasion de montrer à la face du monde que les femmes peuvent également faire ce que les hommes font et ce dans tous les domaines. »

Pour cette année, le festival Amani s’est tenu autour de la thématique : « L’implication de la jeune fille et de la femme dans la construction et la consolidation de la paix ».

Par Patient BAGABO, reporter.