AmaniFestival

Amani Festival
9 > 10 > 11 février 2018

Playing for change, singing for peace

Illustration
Illustration

10 m³ de déchets triés après trois jours de fêtePublié le 19 février 2017

Le festival Amani tout juste terminé, les équipes de nettoyage se sont mises au travail. Une tâche essentielle, alors que le festival a fait de la protection de l’environnement une de ses quatre valeurs.

Au total, 10m³ de déchets ont été évacués suite aux trois jours de festival. Sachets en plastique, bouteilles d’eau, assiettes en cartons, restes alimentaires… Même si nous tentons de limiter les déchets, certains sont inévitables. Ainsi, tous les types de déchets étaient présents dans les poubelles récupérées par la société de valorisation des déchets BSC.

Les déchets sont désormais triés dans un site certifié situé à Munigi. Ils seront recyclés, dans la mesure du possible. C’est également sur ce site que sont triés les déchets de plusieurs grandes sociétés (TMB, Access Bank…), hôpitaux (Heal africa, Belle Vue…), ONG, agences onusiennes…

Cette gestion des déchets a un coût. « Cela revient à environ 400 $ », explique Joel Tembo, fondateur de la société. Un tri en amont réduirait ce coût. L'année prochaine, le festival espère ainsi pouvoir compter sur BSC pour former les scouts qui s'occupent de la propreté sur le site du festival, mais aussi les responsables de stands et ainsi trier en amont les déchets produits pendant les 3 jours.