AmaniFestival

Playing for change, singing for peace

Illustration
Illustration

Didier Awadi
Sunday 16 Feb 17:30 > Scène Djoo Paluku

Style : Rap
Pays : Sénégal

Didier Awadi est l’une des figures les plus remarquables du rap africain francophone.

Originaire du Sénégal, Sa démarche autant artistique que militante a fait de lui l’un des porte-parole les plus écoutés de la jeunesse de son continent.

Né en 1969 à Dakar, il est baigné tout petit dans la musique grâce à son père joueur d’orgue. Mais très jeune c’est le rap qui l’attire. Il participe à de nombreux groupes de rap et est le co-fondateur du groupe Positive Black Soul avec lequel il s’est fait connaître à la fin des années 1990 sur la scène africaine.

Auteur, chanteur, compositeur, ses textes sont le reflet de sa pensée et de ses ambitions pour le continent africain. Très attaché à ses racines, il chante en français et en Wolof.

En 2003, il reçoit le Prix RFI Musiques du Monde et est invité par Youssou N'Dour à jouer à Paris. Ensuite les récompenses s’enchainent dont notamment le « Tamani » d’or du meilleur musicien de rap africain.                    

En 2005, il est nommé par le Sénégal et par la France au grade de Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres.

En 2010, sort son grand projet "Présidents d’Afrique", fusion entre musiques traditionnelles et rap.  Cet album rend hommage aux pères fondateurs de l’Afrique : Nelson Mandela, Thomas Sankara, Patrice Lumbumba, Aimé Césaire… chaque morceau du disque contient d’ailleurs des extraits de discours des grands hommes.

L’année suivant un autre projet fort sur lequel il a travaillé de nombreuses années voit enfin le jour et le place définitivement dans la case des rappeurs revendicateurs. En effet, son documentaire "Le point de vue du Lion", qui traite de l’émigration africaine vers l’Occident, est projeté lors du Festival international du film à Cannes.

En 2013, Didier Awadi sort un de ses album les plus important, "Ma révolution », où il y fait la synthèse de ses inquiétudes politico-économiques en dénonçant les élections faussement démocratiques africaines, la situation déplorable au Congo et la paix espérée en Casamance. A la suite de ce disque, l’Unesco le nomme membre du Comité scientifique international du projet "La Route de l’esclave".

Musicalement, le reggae s’invite de plus en plus dans ses chansons, en utilisant des cuivres, et en s’associant avec d’anciens claviers de Bob Marley.

En 2018, son 6ème album "Made in Africa", met à nouveau à l’honneur Thomas Sankara. Il est également le fondateur du « Studio Sankara », une agence de production audiovisuelle et évènementielle, qui a permis de lancer de nombreux jeunes talents issus du quartier de son enfance.

A 51 ans, Didier Awadi n’a rien perdu de ses convictions, plus que jamais il vient à Goma pour insuffler une parole positive, éveiller massivement les consciences et prouver qu’un autre monde est possible.